mercredi 20 février 2013

Soutien à la liberté de la recherche ... et à Bruno Deffains

"Il est 6h50. On sonne à votre domicile. Vous ouvrez, les policiers sont là. Un huissier vous met en demeure de laisser un expert informatique procéder à des recherches dans le disque dur de votre ordinateur. Vous avez alors le loisir de lire ce que l'on vous reproche : avoir publié dans la presse un article qui a déplu à une puissante société commerciale.

Vous ne rêvez pas, c'est ce qui est arrivé récemment à Bruno Deffains, professeur d'économie à l'Université Panthéon-Assas. Une requête auprès du Tribunal de Grande Instance de Paris, visant au dépôt d'une plainte pour « dénigrement » a abouti à cette détestable matinée.
Le débat éclairé et loyal, l'argumentation fondée sur des faits établis et des théories étayées n'est pas seulement un exercice intellectuel. Il s’agit surtout d’un élément central du fonctionnement de toute démocratie. Il n'est pas nécessaire de partager les conclusions de l'étude de Bruno Deffains pour s'indigner des procédés intimidants dont on a fait usage à son endroit. "
(extrait du texte de la pétition de soutien  B. Deffains)

Cette situation nous concerne tous, et cette mésaventure pourrait nous arriver, si nous ne faisons rien... C'est pourquoi je vous invite à signer la pétition de soutien à Bruno Deffains, en ligne ici.

Pour s'informer avant de signer :

Le Nouvel Observateur

Libération

Le Figaro étudiant


Vous pouvez vous faire une idée des aspects économiques du débat en consultant l'interview croisée de Bruno Deffains et David Thesmar dans les Echos


et l'article initial (à l'origine de cette affaire)

NB : L'adresse de la pétition a changé, pour des raisons techniques. Merci de la re-signer si vous l'aviez déjà signée !


2 commentaires:

elharbaoui elassad a dit…

salut Madame caroline
comment allez vous?
je suis elharbaoui elassaad on s'est vu au congrès IOSTE hamamet Tunisie 2012.
je serai ravie de savoir de vos nouvelles.
mes respects Elharbaoui Elassad

Caroline Jouneau-Sion a dit…

Bonsoir Elaassaad,
Je vais très bien, merci ! J'attends l'arrivée de mes petites filles alors je ne bouge plus beaucoup... mais je voyage dans mes souvenirs, et notamment ce colloque de Hammamet.
J'espère que vous allez bien vous aussi.