samedi 21 janvier 2012

J'aime pas mettre des notes

Je corrige des copies de Terminales et évidemment, je cherche tous les prétextes pour faire une pause. C'est pas que je n'aime pas corriger des copies mais... en fait si, je n'aime pas du tout corriger des copies quand je sais que 1) je mets des notes qui ne vont pas faire plaisir 2) dont je reste persuadée que données à 10 autres collègues j'aurais eu 10 notes différentes, donc ça veut rien dire et 3) j'ai beau soigner mes commentaires, j'ai la nette impression que ça ne va pas servir à grand chose.

Alors je regarde mes tweets, je papote, je raconte mes perles, tout ça. Et je décide de vous raconter comment je note.
D'abord avant de corriger je bâtis ma grille de critères. En fait pour mes secondes normalement elle est sur le devoir. Pour les terminales ma grille s'inspire très précisément de la fiche méthodologique de l'exercice type bac que je donne.

Ne rêvez pas : cette grille n'est pas un barême. Non. Ma note est globale (oui oui même quand il y a des questions) et suit cette progression inspirée par François Jourde (un de mes museaux - le masculin de muse - )

Alors comment je fais quand j'ai des questions ? Ben ... je note les questions, je note la synthèse, et la note globale est issue de ma grille et non la somme de mes deux notes. Bon en fait, si je suis logique avec moi-même et si j'ai réussi à bâtir un savoir-faire "notation" qui va bien, en réalité la somme de mes notes et relativement proche de ma note globale parce que finalement, je note les questions comme ça aussi. Hé hé futé non ?
"C'est du pif" vous allez me dire. Non. Pas plus que mettre 1,75 à la question 2 de la partie III qui va s'ajouter au 2,25 de la question 3 de la partie I pour faire avec le reste une note de 12,75.


3 commentaires:

Mafalda a dit…

Que pensez-vous de la "constante macabre" ? ah que je déteste vraiment mettre des notes.

E. Kochert a dit…

Comme toi je déteste mettre des notes, et pour les même raisons. la seule chose qui souciait mes élèves était de savoir s'ils avaient "plus que la moyenne" (déjà c'était celle de la classe pas le 10/20 fatidique) donc, les commentaires, les conseils semblaient inutiles. Mais pour certains, leur donner la grille de correction est utile, alors je continue... pour ceux-là.

En réponse à Mafalda : loin de moi l'idée de réfuter l'existence de la constante macabre mais peut-être devrait-on refaire ce travail et l'envisager non pas en terme de notes mais de compétences (et j'entends de plus clairement exprimées que celles proposées dans le livret)

Anonyme a dit…

Moi je n'aime pas tellement noter mais il ya un petit truc qui me dit de le faire.L'eleve va lui apprendre ses leçons et va donc par la suite avoir envi de connaître ses competences et methodes mais il y en a certains qui s'en fichent un peu donc je suis entre les deux.Donc,je continue à mettre ds notes et des appréciations.

Moi,pour ce qui est du barême je le réalise.Je vous montre un exemple.

18/20
Pratique et methodes 8/10
Orthographe 5/5
Comportement 5/5

En fait,j'ai dit "je le realise" mais la plupart des profs font ça.

VOILA!