mercredi 23 février 2011

Pourquoi je suis fière d'avoir participé à la création d'e.l@b

(Cet article est une copie d'un article écrit sur Facebook, mais comme tout le monde n'est pas inscrit sur Facebook et a bien raison de ne pas l'être, voici le texte)


Le 8 janvier 2011, j'ai retrouvé une dizaine de collègues dans les locaux de ce qui n'était plus l'INRP depuis quelques jours déjà pour fonder une association nouvelle, e.l@b. Des associations, il s'en fonde tous les jours et je suis membre de quelques autres, alors pourquoi faire tout un plat de celle-là au point d'y consacrer un "article" sur Facebook (et le 1er de surcroît) ?

Il faut faire un petit historique de cette fondation : depuis quelques années, j'échangeais beaucoup avec des collègues - copains d'histoire - géo, et je goûtais au plaisir d'échanger sur une plateforme Ning des "work in progress", des idées à partir desquelles nous construisions ensemble des démarches adaptées à nos situations particulières. J'aimais particulièrement l'absence de jugement, le goût du partage, le plaisir évident de réfléchir ensemble, d'apprendre ensemble qui s'est épanoui dans le travail que nous avons effectué pour lelivrescolaire.fr. Et puis est venu l'INRP qui m'a montré l'importance des références théoriques dans nos pratiques quotidiennes. Des cadres théoriques que nous mettons parfois en pratique de manière instinctive, mais qu'il est important de reconnaître aussi formellement. Enfin sont venus l'outil Twitter et l'association CRAP-Cahiers Pédagogiques qui m'ont donné le goût et le moyen de l'échange au delà de ma discipline dans laquelle je commençais à me sentir à l'étroit, et celui d'échanger aussi avec le primaire qui a tant à nous apprendre.

Depuis quelques mois, quelques Twitterfriends exprimaient leur désir de bénéficier eux-aussi de cette qualité d'échanges, et me donnaient envie de structurer nos conversations informelles pour aller plus loin, concrétiser dans des projets communs.  Libre des Clionautes dont je m'étais éloignée, j'ai donc pu participer à la création d'e.l@b qui rassemble tout ce que j'aime dans la réflexion autour de l'éducation telle que je la pratique au quotidien. C'est aussi un défi à relever que de mener à bien un projet ambitieux tel que celui-là. Il aurait pu se mener au sein du CRAP, mais nous avons choisi de nous construire un peu à l'écart de cette institution historique et un peu intimidante. Je sens tout de même e.l@b très proche de cette association...

Je trouve très symbolique que e.l@b, cette association qui mêle recherche et enseignement, qui veut penser l'école hors des carcans institutionnels, se crée dans les bâtiments de l'ex-INRP. C'est un beau parrainage pour nous, et un signe d'espoir que le partenariat enseignant / chercheurs puisse s'épanouir ailleurs.

Pour répondre à ceusses (c'est du ch'ti) qui râleraient comme quoi que "Comment ça se fait que e.l@b est sur Facebook, ce suppot de satan qui ne respecte pas les droits fondamentaux" :
  1. Nous sommes en train de réfléchir à un site qui remplissent notre super cahier des charges 2.0 et c'est assez long. 
  2. Vous avez déjà essayé d'acheter un nom de domaine et un bout de serveur ? Trop facile ! Il faut aller sur Gandi.net,  choisir le nom qui vous convient (jusqu'ici tout va bien) et payer la somme symbolique de quelques euros par ans. Avec votre carte bleue. Autrement dit avoir un compte en banque. Autrement dit avoir obtenu tous les papiers qui vont bien pour ouvrir le compte en banque, obtenir un rendez-vous avec le banquier, remplir les dossiers.... Ben ça c'est long. Alors en attendant, nous avons une jolie page Facebook et un beau logo.

1 commentaire:

Emmanuel a dit…

Oh ! Oui… c'est looooonnnnngggg…